La vie de nos ânes sur la ferme :

Tous les ânes vivent au pré toute l’année avec accès à un abri.

Ils sont séparés en plusieurs groupes, ce qui permet une rotation des naissances.

Chaque année, un groupe différent d’ânesses est mis au pré avec notre étalon.

Les ânesses ont un ânon tous les deux à trois ans pour ne pas fatiguer prématurément leurs organismes.

Dès les premières heures de vie, les ânons sont manipulés. Deux semaines après la naissance, ils sont immergés dans le troupeau.

Par cette entente de groupe, Laetitia a réussi à obtenir des caractères très équilibrés et de ce fait, les mères élèvent ensemble leurs petits, dans une cohabitation très sereine.

Ainsi, votre futur compagnon est sociabilisé, possède une base d’éducation (marcher en longe, donner les pieds…). Il est désensibilisé aux bruits et mouvements quotidiens au sein d’une ferme (tronçonneuse, tracteurs…)

Après sevrage, les ânons sont vendus identifiés par puce électronique, possèdent les papiers des Haras Nationaux, sont vaccinés et vermifugés.

Les multiples facettes de l’âne :

C'est avec une silhouette peu commune et une voix qui ne passe pas inaperçue, que l'âne est toujours aussi populaire.

Animal rustique, humble et doux, il fait le bonheur des petits et des grands.

Il est vrai, l'âne a du caractère. Mais on ne peut pas vraiment dire qu'il est têtu. C'est un animal réfléchi, qui va à son rythme.

L'âne n'étant pas soumis, vous n'obtiendrez rien de lui par la force et surtout il se souviendra de l'injustice. Pris avec douceur, il se montrera volontaire et surtout vous donnera tout son amour.

C’est avant tout un animal de travail, compagnon des plus pauvres. L’arrivée de la mécanisation a réduit la population asine de manière très significative.

Un animal de traction :

L’âne a été très utilisé pour travailler la terre. Aujourd’hui, il pourra labourer un petit jardin, une petite parcelle. (Nettoyer, décompacter le sol…)

Il peut également être utilisé en attelage pour vos promenades ou de petits travaux.

Un animal de portage :

C’est presque inné chez lui, l’âne porte très bien le bât, pour transporter des marchandises et aujourd’hui il accompagne volontiers les randonneurs.

Il peut vous aider à porter du bois en fagot et également faire du débardage. Mais le gabarit de la mule ou du cheval de trait est préféré pour ce travail.

Un animal protecteur de l’environnement :

C’est un excellent débroussailleur, qui est encore utilisé dans les forêts méditerranéennes, ce qui aide à lutter contre les incendies.

Un animal nourricier :

Certains pays ont consommé ou consomment encore la chair et le lait d’ânesse.

Un animal thérapeute :

L’Asino-médiation (Asino-thérapie) met en présence des personnes handicapées avec des ânes. Le contact s’établit facilement grâce au calme et à la douceur de ces animaux.

Un animal de compagnie :

L’âne peut tout simplement être votre compagnon, profitant d’une pâture suffisante, d’un abri, d’une alimentation adéquate, et de nombreux câlins.