Plus que le respect de normes Bio, le respect des animaux et de nos convictions :

Avant tout, c’est dans le plus grand respect que Laetitia travaille avec ses ânesses. La relation à l’animal est très importante. Elle s’adapte à chacune d’elle et cherche des solutions, tout en douceur, pour pallier aux difficultés rencontrées.

Inspirée par des méthodes éthologiques, l’éducation se fait tout en délicatesse et avec beaucoup de patience.

Depuis leur arrivée sur la ferme, les ânes sont nourris en foin et céréales bio. Une conversion vers l’agriculture biologique a ensuite débuté, pour les terres entourant la ferme, en Mai 2011, ainsi que pour les ânesses en Mai 2012. Ce choix a été fait par respect pour l’environnement et surtout des animaux.

Laetitia collabore avec une vétérinaire compétente avec les équidés. Privilégiant des solutions alternatives aux traitements chimiques, telles que les huiles essentielles et l’homéopathie. Autre exemple, l’ail est donné en cure pour stimuler les défenses immunitaires afin de moins vermifuger.

Il a aussi été choisi de ne pas vacciner, ni vermifuger les ânons pendant les premiers mois de leur vie, tout en veillant à leur bonne santé. Ainsi, l’ânon va stimuler ses défenses immunitaires et sera moins sensible aux maladies.